//Tour de France Piloter Sa Ferme 2020 – Agribashing et réseaux sociaux

Tour de France Piloter Sa Ferme 2020 – Agribashing et réseaux sociaux

RENDEZ-VOUS N°2 : AGRIBASHING ET RÉSEAUX SOCIAUX.

Le Tour de France Piloter Sa Ferme reprend du service ! En 2019, nous sillonnions les routes de France pour partir à la rencontre de nos agriculteurs. Avec le contexte actuel, cet événement dédié à nos abonnés revient en 2020 en format 100% digital : 7 visioconférences autour de 7 thèmes d’actualité. Notre objectif ? Apporter aux agriculteurs les informations et les conseils dont ils ont besoin. Du 26 mai au 17 juin, nous vous donnons rendez-vous sur le blog Piloter Sa Ferme pour vous partager l’essentiel des informations échangées lors de ces visioconférences.

Pour ce deuxième rendez-vous, les équipes Piloter Sa Ferme se sont associées à trois agriculteurs :

  • Gilles VAN KEMPEN, Agri-Youtubeur
  • Eric DUGERS, membre de la communauté AgriTwittos
  • Ludovic Renaudin, auteur du livre «Une face cachée des agriculteurs».

Communiquer positivement face à la pression sociétale : retours d’expérience d’agriculteurs actifs sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Durant la période de confinement qu’a connu la France, le métier d’agriculteur a été largement mis en avant, montré comme essentiel au quotidien des français. Cette mise en valeur n’a pourtant pas été soutenue de tout temps. Il y a quelques années, le terme « agribashing » apparaissait. Ce terme désigne, en France, la critique du mode de production agricole conventionnel. Alors, comment aujourd’hui communiquer positivement face à la pression sociétale ?

Image de l’agriculture : les agriculteurs face au grand public

Selon l’étude réalisée par BVA en 2016 :

– 6 français sur 10 ont une image positive de l’agriculture en général

– 46% des français rapportent connaître peu ou mal le métier d’agriculteur

– Selon les français, 24% des agriculteurs auraient une production raisonnée et 46% produiraient de manière intensive.

– A l’inverse, 82% des agriculteurs pensent produire de manière raisonnée quand 18% d’entre eux se positionnent sur une production intensive.

Alors que les agriculteurs pensent produire de manière raisonnée, le grand public est, quant à lui, beaucoup plus partagé. Ces données mettent en avant la corrélation entre avis négatif et méconnaissance des méthodes utilisées aujourd’hui par l’agriculteur. Ainsi, le milieu agricole, bien que nécessaire au quotidien de chacun, reste méconnu du grand public et assume parfois les conséquences d’une pression sociétale, via les médias et les réseaux sociaux.

Témoignage : Gilles VAN KEMPEN, agriculteur et Youtubeur dans le Loiret

Gilles VAN KEMPEN, agriculteur à Chatillon Coligny dans le Loiret, est un céréalier qui a repris l’entreprise familiale de 250 hectares. Témoin de ce manque de reconnaissance du métier d’agriculteur, il a décidé d’investir les réseaux sociaux pour communiquer sur son quotidien. Au départ, il rejoint le réseau Twitter puis quelques années plus tard, crée sa page Youtube. Avec 30 millions de français actifs, la plateforme de vidéos en ligne est devenue le lieu de prédilection pour témoigner positivement en image. Aujourd’hui, ce sont 34 000 abonnés qui suivent les aventures de Gilles avec entre 15 000 et 100 000 vues par vidéo.

Cette initiative est prise dans le but de permettre au grand public de suivre l’agriculteur dans son exploitation, d’expliquer ce qu’il fait et dans quel but. Cette transparence sur le métier permet d’éduquer le grand public sur les difficultés liées au milieu agricole mais aussi de montrer tout ce que cela apporte au plus grand nombre.

Ce qui compte le plus pour Gilles ? Apporter du contenu de qualité, être vrai et ne jamais mentir à sa communauté. Une conviction qui permet aujourd’hui de valoriser le secteur.

Retrouvez et suivez les aventures de Gilles en vous rendant sur sa chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCo4pMCeqy3BIuVo82bJxWbg/videos

Agritwittos : au départ des agriculteurs sur Twitter qui souhaitaient parler d’agriculture !

Twitter est le 5ème réseau social en France et compte 16,8 millions d’utilisateurs mensuels. La plateforme dont le nom signifie « gazouillis » en français, est essentiellement centrée sur le partage d’opinions et d’informations, grâce aux « tweets», des messages courts partagés en temps réel avec la communauté.

C’est au début de l’année 2017 qu’a vu le jour l’association France AgriTwittos regroupant agriculteurs et professionnels du secteur. Leur objectif ? Communiquer de manière positive sur l’agriculture avec pour mots d’ordre : apolitique et asyndicale. L’association compte désormais plus de 12 000 abonnés, 5 000 tweets positifs et quelques 250 adhérents.

L’association s’investie plus que jamais à partager des valeurs telles que la bienveillance, la positivité, la transparence et la pédagogie. Autant de valeurs porteuses de messages visant à soutenir l’image de l’agriculture et de ses métiers en France.

Plus d’informations ici : http://franceagritwittos.com/

Témoignage : Ludovic Renaudin, auteur du livre « Une face cachée des agriculteurs ».

Ludovic Renaudin est passionné par l’homme et sa manière d’agir et de penser. Après un diplôme en philosophie, il décide de revenir vers un quotidien plus concret en optant pour le métier d’agriculteur, métier qu’il exerce depuis 25 ans maintenant.

Face à la montée de critiques injustifiées sur le métier d’agriculteur et de jugements hâtifs sans fondement, il décide donc de rédiger les réponses aux questions non posées pour défendre son activité et le milieu agricole en général.

La genèse de son livre « Une face cachée des agriculteurs » se trouve dans la volonté de communiquer positivement sur son métier et de nommer les incohérences du système et des personnes qui critiquent. Le pouvoir colossal des médias aujourd’hui, pousse le grand public à se construire une fausse image du milieu agricole et donc alimenter l’agribashing. Les agriculteurs ont, maintenant plus que jamais, besoin du grand public pour reconnaître ce métier qui est l’un de ceux qui fait appel selon l’auteur « à la plus grande diversité de compétences » : être agriculteur c’est avant tout un métier de la terre, de l’outil, de l’informatique, du commerce, des emprunts, de la gestion d’entreprise, de la gestion des organismes para agricoles et de relations entre les hommes.

Mais au-delà de cette initiative instructive, l’auteur a su mettre les mots sur ce que les agriculteurs ne savaient pas dire.

Pour découvrir le livre « Une face cachée des agriculteurs » : https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=61582  

En conclusion, les agriculteurs sont les maîtres de leur communication et de l’avenir du métier. Agir pour plus de positivité, de pédagogie, c’est réussir à montrer et démontrer toute l’importance du quotidien de chaque agriculteur dans la vie des français.

Retrouvez-nous semaine prochaine pour notre troisième rendez-vous du Tour de France Piloter Sa Ferme autour du thème « Point marché spécial blé dur », une visioconférence animée par Piloter Sa Ferme avec  la participation de Constant THIROUIN, trader chez CARGILL pendant 17 ans et François ARNOUX, producteur de blé dur.


Par |2020-06-09T13:58:13+00:009 Juin 2020|Actualités|