//Terres de Bourgogne – Le végétal dans tous ses états

Terres de Bourgogne – Le végétal dans tous ses états

Le village des « Productions végétales » sera l’occasion de regrouper à un même endroit les grands acteurs des filières mais aussi des producteurs plus atypiques qui ont trouvé leur opportunité propre. Des acteurs du conseil agricole auront également leur place dans ce village.Un des objectifs de la journée est de « sortir des sentiers battus », comme le propose Benoît Mathé, élu Chambre responsable du pôle Grandes cultures. Des ouvertures sur ce qui se fait de « nouveau » seront présentées au travers de filières comme le soja, la lentille ou le pois chiche, portées par des groupes comme Axeréal et Soufflet. Ces deux grands acteurs du territoire pourront mettre en avant les avantages et inconvénients de chacune de ces cultures et la possibilité de les cultiver. La filière agriculture biologique sera également à l’honneur chez la coopérative agricole.D’autres productions seront présentées, sur ce stand ou dans d’autres, pour des débouchés spécifiques . Par exemple, les plantes médicinales et aromatiques auront leur place grâce à la présence d’un producteur nivernais, Sébastien Perry. La production de légumes, dont l’importance grandit de jour en jour sur notre département, sera au côté des grandes cultures dans ce village végétal. Vous trouverez d’autres productions,comme celle des sapins de noël naturels, présentée par l’animateur d’une association de producteurs, ou encore des cultures oléagineuses spécifiques pour la production d’huile dans d’autres villages. Ces productions auraient pu avoir leur place dans ce village, mais comme d’autres sujets y sont traités (gestion forestière, transformation de produits), vous pourrez les retrouver sur d’autres villages. N’hésitez pas à les interroger.Si la nouveauté est de rigueur, Benoît Mathé rappelle qu’il « ne faut pas oublier ce qui existe déjà ». Dans ce cadre, l’accompagnement des pratiques culturales sera mis en valeur par la présence de conseillers, mais aussi d’acteurs de la commercialisation. Sur ce dernier point, la société « Piloter sa ferme » présentera ce que peuvent apporter ses outils dans la prise de décision pour vendre ses productions. D’autre part, des conseillers de la Chambre aborderont les changements de pratiques au travers des activités réalisées dans les groupes de développement ou le réseau des fermes Dephy.Si vous vous posez des questions sur l’allongement de vos rotations ou si vous souhaitez améliorer vos pratiques culturales, n’hésitez plus, le village des « Productions végétales » est fait pour vous !


Par |2018-09-13T14:36:18+00:007 Sep 2018|Presse|

À propos de l'auteur :