//Le Trait d’Union – Les Culturales : édition boueuse, innovations prometteuses

Le Trait d’Union – Les Culturales : édition boueuse, innovations prometteuses

MLC

La 13e édition des Culturales® vient de fermer leurs portes à L’Isle-Jourdain dans le Gers. Pendant deux jours, ce salon de plein champ a tenu ses promesses : proposer aux agriculteurs une diversité de solutions performantes et durables pour produire des matières premières adaptées aux besoins des marchés et des consommateurs en s’adaptant aux attentes environnementales et sociétales.

L’imageur 3D d’épi de maïs non destructif était du voyage ! Cet appareil permet d’accéder à de nombreuses variables de l’épi de maïs (nombre de grains par épi, nombre de couronnes, surface avortée, …) au champ par imagerie 3D.

Les innovations technologiques et digitales avaient le vent en poupe : une allée d’exposants était réservée à des services des plus prometteurs pour PILOTER SA FERME grâce au numérique.

Experts et agriculteurs ont pu échanger sur de nombreuses thématiques : entretien de la fertilité des sols, innovations et alternatives pour la protection des cultures, raisonnements économiques et stratégies d’exploitation…

Pour le premier Job dating organisé dans le cadre des culturales, pas moins de 162 rencontres se sont tenues entre 125 candidats et 24 recruteurs. Ceux-ci étaient constitués aussi bien par des entreprises à portée nationale, ayant une antenne régionale, que par des PME. Les offres d’emploi faisaient la part belle aux postes de technico-commerciaux, mais étaient surtout caractérisées par la diversité des champs d’activité.

Bravo à la team Veggie, lauréate du concours des Rob’Olympiades dans la catégorie désherbage ciblé ! Le Trait d’union paysan avait suivi cette équipe composée de quatre étudiants toulousains (de l’Icam et de l’école d’ingénieurs de Purpan) [notre édition du 25 mai 2018].

Les pluies très abondantes juste avant l’ouverture du salon ont rendu la préparation épique, obligeant les équipes d’Arvalis, les 44 partenaires et les 250 exposants à redoubler d’efforts pour offrir une vitrine exceptionnelle aux 10. 0000 visiteurs. Un seul regret pour les exposants : la faible fréquentation du salon par les agriculteurs.


Par | 2018-07-02T10:39:24+00:00 22 Juin 2018|Presse|

À propos de l'auteur :