//Info magazine (Puy-de-Dôme) – Un coup de pouce à l’innovation

Info magazine (Puy-de-Dôme) – Un coup de pouce à l’innovation

Mettre en lumière les entreprises  innovantes de notre territoire, tel est le principe des « Coups de coeur Innovergne », portés par ce groupement d’intérêt public qui oeuvre en faveur de la création et du développement des start-ups sur la région. Après l’Allier et la Haute-Loire, le groupement a mis en lumière, récemment, deux jeunes sociétés implantées dans le Puy-de-Dôme, à l’occasion d’une rencontre organisée dans les locaux de l’Hôtel de région annexe, à Clermont-Ferrand. Chez « Piloter sa ferme », créée il y a deux ans et hébergée par Le Bivouac, on a décidé de développer des outils personnalisés d’aide à la décision pour les agriculteurs. En s’appuyant pour cela sur la data science et les algorithmes…« L’agriculteur doit gérer aujourd’hui de plus en plus de risques. Tout cela impacte son revenu. Nos outils vont pouvoir lui permettre de prendre les bonnes décisions au bon moment », explique Xavier Faure, co-fondateur et directeur technique de la société qui réunit déjà, outre les trois associés, sept collaborateurs.Alors que Piloter sa ferme compte plus de 1000 utilisateurs, essentiellement des céréaliers français, elle est en train de développer une offre à destination des éleveurs. Chez Bovimarket, née en août 2016, on a créé un concept permettant de connecter la filière des produits alimentaires de terroir. Eleveurs et producteurs, négociants, grossistes, détaillants, restaurants gastronomiques ou collectifs… sont reliés à travers une application mobile et une plateforme Internet.« Outre une sécurisation des approvisionnements grâce au réseau et un gain de temps dans la gestion quotidienne des achats et des repas, nous proposons une traçabilité des produits de la ferme à l’assiette » Thierry Vuaille, l’un des deux co-fondateurs avec Angy Lemaire. La société, qui vient tout juste de débuter son activité, compte cinq salariés. Elle a signé deux premiers gros contrats qui devraient lui permettre d’envisager l’avenir avec sérénité…

BRENAS : « DE LA MATIERE GRISE »

Au-delà, que ce soit chez Piloter sa ferme ou chez Bovimarket, on loue l’appui du dispositif Innovergne. « Ça ouvre les portes », confirme Xavier Faure. « Tout est plus simple pour aller voir les gens », appuie Thierry Vuaille.« C’est un bras de levier collectif qui propose un accompagnement technique et financier », insiste Frédéric Poignant, le directeur de la Maison Innovergne. Pour Jean-Pierre Brenas, son président, le dispositif est le bras armé de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour l’innovation. « C’est de la matière grise et une innovation propre à notre territoire. Nous voulons créer un contexte positif afin de favoriser la création d’emploi », souligne celui-ci. Chaque année, la Maison Innovergne soutient entre 20 et 30 start-ups et plus de 200 entreprises portant des projets innovants.

Jean-Paul BOITHIAS


Par |2018-06-13T21:36:42+00:008 Jan 2018|Presse|

À propos de l'auteur :